30 leçons de mes 30 premières années

Des Chiffres et des Lettres

Édition n°44

27 avril 2022


Des Chiffres et Des Lettres est une newsletter où je vous partage chaque mois mes conseils en stratégie de contenu, mes lectures et mes réflexions.

J’apprends chaque jour de mes projets, des personnes avec qui j’échange, et du contenu que je consomme. Et j’ai envie de partager cela avec vous.


Ce mois-ci, j’ai eu 30 ans.

Ça fait bizarre de le dire.

Voilà 30 années que j’ai débarqué sur cette Terre.

Je suis plutôt satisfait du chemin parcouru jusqu’aujourd’hui. Et je souhaite prendre le temps de réfléchir aux leçons que je peux tirer de ce voyage. Alors, la plupart de ces réflexions sont arrivées assez récemment. Mais, j’imagine qu’elles sont le fruit de tout un parcours.

Si vous êtes familier avec le développement personnel, certaines vous paraîtront banales. Mais, j’espère que parmi ces quelques leçons, vous trouverez un point qui vous marquera. Et qui changera votre journée. Voire plus ?

Ne mets pas de barrières entre les disciplines

” ES, L ou S ? “

Le mal est fait.

Dès le plus jeune âge, on nous enseigne des disciplines séparément. Puis, on nous range dans des classes et des cursus sous forme de silos.

C’est un système très efficace, permettant d’orienter des masses de personnes dans des directions précises. Mais, j’ai compris que ça ne fonctionnait pas pour moi.

Comptable, contrôleur de gestion, rédacteur web, consultant…

Et demain ?

Développeur, startuper, artisan ?
Tes seules limites sont celles que tu t’imposes.

Concentre-toi sur ce qui te plaît. Teste, échoue, apprends. Et relie les points entre tes expériences. C’est là que se trouve ta singularité.

L’amitié et la famille sont des acquis

Il y a des liens que l’on crée avec des personnes et qui ne se couperont jamais. Avec du recul, et trente années de rapports sociaux, je me rends compte à quel point c’est fort. L’amitié avec un grand A et la famille sont des acquis. Des piliers, des sources de motivation. Mais aussi d’obligations. Ne l’oublie jamais.

Macro patience, micro speed

Sois patient.

La vie est longue.

Et tu ne peux pas tout avoir en un claquement de doigts.

Par contre, la répétition constante et régulière de petits efforts sur le long terme t’amènera à bon port. Comme une boule de neige qui se renforce au fur et à mesure qu’elle dévale la montagne.

La patience n’est pas l’inaction.

Bien au contraire.

Prends soin de toi

Si la vie est un voyage, ton corps est ton véhicule, ton esprit est ton moteur, et ta nourriture ton carburant. Tu ne maîtrises pas les événements soudains et malheureux. Mais, tu maîtrises l’essentiel de ta santé. À toi d’en prendre la responsabilité.

Mets ton masque à oxygène avant d’aider ton voisin

L’intérêt individuel bénéficie au groupe. En prenant soin de toi, tu protèges tes proches. Tu es responsable de ce que tu fais. Tu as la maîtrise de ta vie. Protège-toi d’abord et tes proches en bénéficieront.

Laisse tomber tout ce sur quoi tu n’as aucune influence

Tous les débats, les sujets, les actualités sur lesquels tu n’as pas d’influence sont une perte de temps. Et le temps est ce que tu as de plus précieux. Concentre-toi sur ce que tu maîtrises. Et ignore le reste.

Respire

Inspire 5 secondes.

Bloque ta respiration 5 secondes.

Expire 5 secondes.

Bloque ta respiration 5 secondes.

Retrouve ton calme et ta concentration.

Travailler n’est pas le bon mot

S’il existe 50 mots pour nommer la neige chez les Inuits, il n’en existe pas assez pour nommer le travail dans notre société. M’asseoir derrière mon ordinateur. Lire, écrire, parler, penser, rêver, filmer, créer, apprendre, transmettre. Voilà l’essentiel de mon travail. Même riche, je continuerai à le faire chaque jour. Alors, est-ce vraiment du travail ?

Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

Jean de La Fontaine, Fables, Livre V, 9

Écris

Quand tes pensées s’éparpillent.

Quand une idée te traverse l’esprit.

Quand l’envie t’en prend.

Quand tu perds la motivation.

Quand tu ne sais pas exprimer ce que tu penses.

Quand tu apprends une nouvelle chose.

Quand tu as besoin de clarifier un sujet.

Quand tu souhaites transmettre une information.

Écris.

Chaque jour.

Pour toi.

Pour les autres.

Pour le futur.

Fait est mieux que parfait

Emmerde le perfectionnisme. Ça n’existe pas. Ça te paralyse. Ce n’est qu’une excuse. Fais ! Échoue. Améliore. Sois régulier. Les efforts finiront forcément par payer.

Show your work !

N’aie pas peur de montrer ton travail. Et de présenter tes idées.

D’une part, parce que personne se lève le matin en attendant le travail ou les idées de Maxime.

D’autre part, parce que tu bénéficieras forcément de retours constructifs. Même le silence est un feedback.

Imitate then innovate

Quand tu pratiques une nouvelle discipline, imite une personne que tu admires. C’est le meilleur moyen de gagner des heures d’entraînement. Analyse, imite. Analyse, imite. Analyse, imite. Ensuite, avec le temps, tu trouveras ta patte. Ton style. Ta façon de faire.

Les hommes aiment les histoires

Qu’est-ce qui sépare les êtres humains des autres êtres vivants ? Nous ne sommes pas plus forts, rapides, endurants ou intelligents. Mais nous savons imaginer. Les nations, la finance, les frontières, les religions, les mythologies, les entreprises, les marques et les clubs de foot reposent sur l’imaginaire. Et ce sont les piliers de notre… Société. Un autre imaginaire. Les hommes aiment les histoires, car c’est ce qui les distingue, les définis et les inspire. Sers-toi de cela pour faire passer tes idées.

La seule vérité, c’est que le temps passe

La seule chose qui est sûre et certaine sur cette Terre, c’est que le temps s’écoule. Tu es stressé à cause d’un événement ? Dis-toi qu’il arrivera forcément. Et qu’il se terminera quoi qu’il arrive. Tu perds la motivation ? Souffle, prends du recul. Mais garde en tête que le sablier de la vie ne ralentit à aucun moment.

Les gens sont bons

Nous avons tous une histoire, un environnement et des obligations qui nous conditionnent. Nos idées sont différentes. Nos comportements dans telle ou telle situation sont différents. Mais cette différence ne doit pas t’effrayer. Les centaines de personnes que tu as rencontrées durant ces trente dernières années sont de bonnes personnes. Prends du recul, et sois-en conscient.

Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien

Cette planète sur laquelle tu vis est vieille de plusieurs milliards d’années. Tu n’es qu’un seul être, parmi des milliards d’autres êtres vivants, à un instant t de l’histoire de l’univers. Sois humble. Remets en question ton savoir. Continue d’apprendre. Deviens intelligent. Mais n’oublie jamais que tu ne sais rien.

Tu es un expert (mais, par rapport à qui ?)

Le mot expert est galvaudé. Faut-il avoir pratiqué 10 000 heures pour être expert d’un domaine ? Ou réalisé 10 000 itérations ? Entre Roger Federer, son coach, et un arbitre : qui est le plus expert en tennis ? Pourquoi c’est toi qui es considéré comme l’informaticien de la famille ? L’expertise n’est pas un jeu fini. Tu es uniquement expert par rapport à la personne que tu as en face de toi. Expert = expérience. Tu peux te présenter comme expert d’un sujet en face d’une personne, car tu lui feras bénéficier de ton expérience. Tu ne t’adresses pas aux personnes plus expertes que toi à ce sujet.

Rien n’est noir ou blanc, tout est nuancé

Bien ou mal ? Croissance ou ralentissement ? Vrai ou faux ? Les choses de la vie sont complexes et nuancées. Tu n’as pas besoin d’avoir un avis tranché sur tout. Prends du recul. Analyse le contexte. Puis, donne ton avis.

Méfie-toi des coûts irrécupérables

La patience à long terme, c’est bien. Mais parfois, il faut savoir stopper net un projet dans lequel tu t’es déjà investi. Des gouffres d’énergie, d’argent, de temps dans lesquels tu continues de t’investir en vain. Ose arrêter quand c’est nécessaire. C’est contre-nature, donc sois-en conscient.

Ne lâche rien

(Belle transition)

Ce qui différencie un gagnant d’un perdant ? Le perdant abandonne. Tu ne peux pas toujours gagner au sens premier du terme. Mais tu peux apprendre de tes échecs. Ce qui compte, ce n’est pas l’arrivée, c’est la quête. Ne lâche rien.

Travaille ton réseau

Les opportunités sont partout. Le monde est petit. Tu n’es qu’à 3, 4 ou 5 personnes d’intervalle avec n’importe quel humain sur cette Terre. Fais-toi connaître des bonnes personnes. Mets les bons mots dans les bonnes bouches. Le reste se fera tout seul.

Tu es biaisé

Le biais de confirmation te pousse à privilégier les informations qui confirment les idées dans lesquelles tu crois déjà. N’aie pas peur d’écouter et de comprendre les avis opposés au tien. Et n’aie pas peur de changer d’avis.

Connecte-toi au cerveau d’autres personnes

Les esprits les plus brillants de cette Terre partagent - ou ont partagé - des informations grandioses. Les biographies, blogs, conférences, podcasts ou documentaires sont des sources d’inspiration sans fin. Se connecter au cerveau d’autres personnes, c’est gagner énormément de temps en bénéficiant des retours d’expérience parfois issus d’une vie entière.

Connais-toi toi-même

Tu es la seule et unique personne responsable de ce qui t’arrive aujourd’hui. Tu veux être heureux ? Tu veux faire les bons choix ? Alors, connais-toi toi-même. Qui es-tu ? Pourquoi te lèves-tu chaque matin ? Quel est ton combat ? Quelle est ta journée idéale ? Pourquoi tu cours ? Ces questions simples sont la clé pour changer ton quotidien et t’offrir une check-list pour prendre tes décisions.

Parler doucement pour se faire entendre

Tu n’as pas besoin de crier pour faire passer tes idées.

Tu n’as pas besoin d’avoir un avis sur tout.

Tu n’as pas besoin d’être bavard.

Sois impactant.

Sois différent.

Documente

Sois l’artisan de ta vie.

Documente tes apprentissages, progrès, échecs, réflexions. Matérialise ta mémoire. C’est le seul moyen de libérer ta créativité, en sortant tes pensées de ta mémoire, sans oublier.

Comme la pensine dans Harry Potter.

Tout cela te servira plus tard.

C’est ton héritage.

Apprends, appliques, transmets

Pourquoi te lèves-tu chaque matin ?

“Pour apprendre, appliquer et essayer de devenir 1% meilleur”.

Qu’est-ce qui te procure du bonheur ? Donne un sens à ta vie ?

“Le fait de transmettre mes apprentissages”.

Tu as trouvé ton moteur.

Le cercle vertueux de ta vie.

Alors continue d’apprendre, d’appliquer et de transmettre.

Chaque jour.

La résistance et le focus

Ton cerveau fait tout pour que tu te divertisses ou te repose.

Et nos amis du marketing ont bien compris ces deux points.

Lorsque tu dois accomplir une tâche et que tu n’en as pas envie. Ou que ton esprit part ailleurs, dis-toi que c’est normal : ton cerveau te joue des tours.

Respire, et reviens sur ce que tu dois faire.

Savoir lutter contre la résistance et garder le focus est la compétence la plus rare et précieuse aujourd’hui.

Et le sera sûrement encore plus demain.

Stillness is the key

La sérénité et le calme sont les piliers de la paix intérieure. Bannis le stress et la négativité de ta vie. Libère ton esprit, remplis ton cœur et occupe ton corps. Ralentis, respire et ne deviens ni l’esclave de ton corps, ni d’une autre personne.

Les vacances

Tu aimes travailler. Mais, tu aimes encore plus être en vacances. Souviens-toi de cela. Ne sois pas esclave de ton planning. Ne passe pas à côté de ta vie. Fixe d’abord tes vacances, et organise ta vie autour. Pas l’inverse.

Le sport

J’aime beaucoup cette métaphore employée récemment par l’explorateur Mike Horn.

Que se passe-t-il quand de l’eau stagne ?

Elle sent mauvais et devient toxique.

Notre corps est composé à 65% d’eau.

Tu as trouvé ton équilibre. Garde cette habitude toute ta vie. Cours, soulève des poids, fais du gainage. C’est dans ces moments que tu te sens vivant, gagnes en clarté, te défoules et entretiens le véhicule de ta vie.

L’ego est l’ennemi

Célèbre les victoires. Mais ne t’enflamme pas. L’ego peut t’emmener dans une mauvaise direction. La vanité, l’accumulation, l’ignorance. Dans les mauvais moments aussi, l’ego est l’ennemi. Ne t’apitoie pas sur ton sort. Les échecs et les déceptions font partie de la vie. Ne prends pas les remarques et comportements des autres personnellement. Tant que tu es ici et maintenant en bonne santé, et que tes proches vont bien, tu n’as pas à t’effondrer.

Memento mori

Chaque jour, dans les bons comme les mauvais moments, souviens-toi que tu vas mourir. Tu n’es rien sur cette Terre. Mais, n’oublie pas d’en apprécier sa beauté. Cette chance incroyable que tu as d’être ici et maintenant.

Chaque jour est un cadeau. Ne le gaspille pas.

La vie est une succession de journées

Finalement, la vie est un enchaînement de journées. Si ton but est d’avoir une belle vie, alors demande-toi à quoi ressemblerait ta journée idéale. Et travaille pour y parvenir. Ce n’est pas si extraordinaire que cela. Mais, personne ne pourra le faire à ta place.


Cette succession de leçons est très personnelle. Elle définit qui je suis aujourd’hui. Un garçon plein de nuances. Qui poursuit cette fameuse quête de sens. Et essaye de construire une vie qui lui correspond. Maintenant qu’elles sont sorties de ma tête, je peux relire régulièrement ces leçons. Pour m’aider à progresser, m’apaiser ou me motiver.

Comme souvent, je vous encourage à écrire pour clarifier vos pensées. Et construire vos mémoires.

Je vous donne rendez-vous dans 10 ans, pour de nouveaux apprentissages.

Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *