Lydia et les 3 piliers de la stratégie de contenu

Dans mes études de cas, j’analyse la stratégie de contenu d’entreprises remarquables. Mon but est de mettre en lumière des idées ou des points forts qui pourront vous aider dans votre propre business.

J’analyse ces entreprises au travers ma méthode des 7 étapes, qui présente point par point les différentes phases permettant de déployer une stratégie de contenu.

Ma première étude de cas est l’analyse de la fintech Lydia. Je décortique les bases de la stratégie de contenu de cette entreprise pour vous donner des pistes directement actionnables pour votre business.

En quelques mots, Lydia est une application qui simplifie les paiements. Cette entreprise propose des services financiers (remboursements entre proches, paiement mobile, comptes partagés, dons…) via une seule et unique application.

Les différentes fonctionnalités proposées par Lydia aujourd’hui
Les différentes fonctionnalités proposées par Lydia aujourd’hui (1er trimestre 2021)

Hormis le design de leur site internet et de leur application, ce qui m’a frappé chez Lydia, ce sont les fondations solides sur lesquelles s’appuie leur stratégie de contenu. Dans mon article précédent, j’ai mis en évidence les 3 piliers sur lesquels toute entreprise doit construire sa stratégie de contenu :

  1. Le Pourquoi
  2. Les personas
  3. La proposition de valeur unique

Analysons chacun de ces points, pour détecter les idées qui pourraient vous aider dans votre business.

1 – Le Pourquoi

Le Pourquoi, c’est la raison d’être d’une entreprise ou d’une personne.

« Il s’agit de la raison d’être, de la cause ou de la croyance qui sous-tend chaque organisation et la carrière de chaque individu. Pourquoi votre entreprise existe-t-elle ? Pourquoi êtes-vous sorti du lit ce matin ? Et pourquoi quiconque s’en donnerait-il la peine ? »

Sinek, Simon. Trouver son pourquoi. Pearson.

Travailler et mettre en avant son Pourquoi est un excellent moyen de se distinguer et de toucher efficacement les clients avec lesquels on a envie de travailler.

Il m’a fallu moins d’1 minute pour comprendre la raison d’être de Lydia. Cela a été grandement facilité par un lien placé en bas de la page d’accueil : le Manifeste.

Un manifeste d’entreprise est un texte qui résume ses valeurs, sa raison d’être et sa vision. C’est un excellent moyen de diffuser son Pourquoi.

En arrivant sur la page Manifeste de Lydia, je n’ai pas besoin de défiler l’écran pour comprendre l’état d’esprit, les valeurs, le Why de cette entreprise :

Manifeste Lydia
Le début du Manifeste de Lydia

Par le champ lexical employé et le design de la page, Lydia fait l’éloge de la simplicité. Et nous n’avons pas besoin de chercher bien loin le Pourquoi de Lydia : simplifier la vie de leurs utilisateurs grâce à une application.

Steve Jobs le disait (à moins que ça ne soit De Vinci 🤭) : La simplicité est la sophistication suprême.

Il y a du Apple dans Lydia.

Et ça tombe bien. Car la firme de Cupertino dispose d’un Pourquoi sur lequel repose tout son business :

« Dans tout ce que nous faisons, nous défions le statu quo. Nous croyons en ce que nous faisons et en une manière de penser différente »

Source : Ted Talks de Simon Sinek
Why Apple Think Different
Penser différemment vs Vendre de beaux ordinateurs : quel est le meilleur slogan ? 😉 (image trouvée sur fredzone.org)

La puissance d’un Pourquoi clair, présent dans tout ce que fait une entreprise (produit, communication, culture) est un élément différenciant qui peut tout changer.

Je vous invite à prendre le temps de réfléchir au Pourquoi de votre entreprise. Et à vous inspirer du manifeste de Lydia. C’est la pierre angulaire de votre communication. Cela vous aidera à proposer du contenu incarné, différenciant et ciblant les bonnes personnes.

2 – Les Personae

Le persona (aussi appelé avatar ou buyer persona) est la représentation du client type d’une entreprise.

Buyer persona exemple
Exemple de buyer persona

Je ne vais pas ici essayer de deviner qui sont les personae de Lydia. Mais je vais mettre en lumière le point le plus important de ce travail : connaître les frustrations de son client type.

J’ai parcouru leur site internet de fond en comble et je suis impressionné par ce point. Les équipes de Lydia proposent des solutions à plusieurs problématiques. Des problématiques précises et douloureuses :

  • la gestion des comptes communs (couples, amis, collègues, colocataires) ;
  • la friction au moment des achats (sortir sa carte, taper son code, ranger sa carte) ;
  • le décalage entre le paiement et le débit ;
  • la sécurité des paiements sur internet.

Et surtout, l’entreprise montre clairement sur de nombreux contenus (pages, articles de blog, vidéos) la réponse concrète qu’elle apporte à ses clients.

Capture d’écran de la page d’accueil du site de Lydia
Extrait d’un article de blog de Lydia
Extrait d’un article de blog de Lydia
Extrait d’un article de blog de Lydia

Alors oui, si vous n’êtes pas habitué aux cagnottes, aux dépenses communes, aux achats en ligne ou au stress de lendemain de soirée car vous n’avez aucune idée des dépenses que vous avez faites… Vous ne vous sentirez pas concerné par ces services.

Mais par contre, pour une catégorie bien précise de la population, les offres de Lydia sont une révolution.

Le point le plus important que vous devez retenir, c’est qu’en analysant les frustrations de votre client type et en communiquant efficacement autour de votre capacité à :

  1. Comprendre ces frustrations
  2. Vous efforcer de les résoudre
  3. Proposer une solution concrète

Alors, vous pourrez orienter efficacement votre stratégie de contenu.

Offrir le bon contenu, à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment.

Maxime Blasco

3 – La proposition de valeur unique

Le dernier pilier de la stratégie de contenu est la marque.

Ici, je me concentrerai sur un élément de l’identité de marque : l’UVP.

La proposition de valeur unique – appelée aussi UVP pour Unique Value Proposition – est un message qu’envoie une marque à son audience. Ce message, sous forme de promesse, montre la valeur ajoutée qu’une marque peut offrir.

En analysant Lydia, je me rends compte rapidement de la proposition de valeur unique de cette fintech :

En une phrase savamment construite à l’aide de verbes d’action, d’un adverbe reflétant le Pourquoi (“simplement”) et d’une réponse à une objection potentielle, Lydia met sous les yeux de leurs prospects une proposition de valeur forte.

Ce qui doit vous intéresser ici, c’est le lien que vous pouvez créer avec vos lecteurs. L’UVP est une main tendue vers votre client potentiel. Si ce dernier s’accorde à la saisir, alors vous lui ouvrez la porte de votre univers.

Ce sera à vous par la suite de lui montrer – grâce à différents contenus – que votre entreprise est la meilleure pour répondre à ses frustrations.

4 – Les actions à mettre en place

En résumé, l’étude de cas de Lydia nous a permis de mettre en lumière les 3 piliers de la stratégie de contenu. En travaillant ces trois points, vous pourrez différencier votre communication et toucher plus efficacement les clients avec qui vous souhaitez travailler.

Les trois actions à mettre en place sont les suivantes :

  1. Définir votre Pourquoi et écrire un manifeste
  2. Dessiner le (ou les) persona(s) principaux de votre business et se focaliser sur les frustrations
  3. Construire une proposition de valeur unique

Je tenais à vous présenter ces 3 points, car trop d’entreprises se lancent dans l’écriture de blog, de newsletters ou de post LinkedIn, sans avoir fait ce travail en amont. C’est en travaillant autour de ces trois piliers que vous toucherez efficacement vos clients potentiels, en utilisant au mieux les ressources dont vous disposez.

J’espère que cette première étude de cas vous a plu. Et surtout, qu’elle vous aidera à avancer d’un pas supplémentaire vers le déploiement de votre stratégie de contenu.

💬 Donnez-moi vos retours ci-dessous dans les commentaires. C’est très important, pour que je puisse adapter moi-même mon contenu à vos propres besoins.

Pour compléter votre lecture, je vous propose les articles suivants :

Maxime

2 réponses sur « Lydia et les 3 piliers de la stratégie de contenu »

Bonjour Maxime,
Approche très intéressante.
En lisant les 3 piliers de la stratégie de contenu, je me pose la question quant à une activité en Freelance en phase initiale de lancement. Y a t il un moment plus privilégié pour se focaliser sur le pourquoi ?
Autrement dit, peut on créer une activité uniquement à partir de l’étude du “Pourquoi” ?

Hello, merci pour ton retour 🙂

Quand on se lance en freelance, le plus important selon moi est de se focaliser sur le marché :
– Qui sont tes clients-types ?
– Quel est leur problème, dont tu as la solution ?
– Combien sont-ils prêts à te payer pour le résoudre ?

Le Pourquoi est un supplément d’âme.

On peut en discuter via LinkedIn si tu le souhaites 🙂

Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *